Thriller/policier

Le scoop, de Michelle Frances

Ce roman de 377 pages est sorti en juin dernier aux éditions de l’Archipel, dans la catégorie Thriller/Policier. Je l’ai lu en juin et je vous donne ci-dessous mon avis.

Résumé de l’éditeur :

Le nouveau suspense psychologique de Michelle Frances, autrice de La Petite Amie et de La Remplaçante.

Kate a élevé seule sa fille Beth, son unique amour, sa fierté. D’autant que Beth vole depuis peu de ses propres ailes. Journaliste stagiaire, elle s’apprête même à sortir prochainement le scoop qui lancera sa carrière.
Mais Beth meurt subitement. D’abord anéantie, Kate cherche à comprendre les circonstances de l’accident. Et, peu à peu, elle en arrive à douter. Se pourrait-il que Beth ait été éliminée ? Son enquête dérangeait-elle à ce point qu’on ait voulu la faire taire ?
En décidant de reprendre à son compte les investigations de sa fille, Kate s’expose à présent au danger. Encore faudrait-il qu’elle sache d’où il vient…

Productrice et scénariste de séries TV pour la BBC, Michelle Frances est l’autrice de La Petite Amie, un premier suspense traduit dans dix pays. La Remplaçante, lui aussi plébiscité par le public, a paru aux éditions Archipoche.

Mon avis :

J’ai découvert l’auteure britannique Michelle Frances en 2020 avec son thriller « La remplaçante » , que j’avais bien aimé malgré certains passages que j’avais trouvé trop longs. J’ai été ravie de retrouver le style et la plume de cette auteure avec son dernier roman, « Le scoop » , que j’ai beaucoup aimé.

Journaliste stagiaire, Beth mène en secret une enquête susceptible de lancer définitivement sa carrière de journaliste lorsqu’elle est renversée par un camion ; elle décède subitement. Sa mère Kate est anéantie et reste dans l’incompréhension. Pour pouvoir faire son deuil, elle veut comprendre : comprendre comment sa fille Beth a pu mourir dans de telles circonstances et connaître le sujet de l’enquête que Beth menait en secret au moment de son accident. Téméraire, Kate ne va reculer devant rien pour poursuivre l’enquête de sa fille, envers et contre tous. Et c’est une enquête passionnante que nous offre ici Michelle Frances : pleine de rebondissements, de mensonges et de faux-semblants, sur un sujet très sérieux et suscitant l’intérêt et l’empathie du lecteur.

Il n’y a pratiquement pas de temps mort dans ce thriller, les pages défilent très (trop ?) rapidement. J’ai beaucoup aimé les personnages féminins : Beth, que l’on découvre grâce aux différents retours dans le passé, sa mère Kate en quête de vérité et de justice, très attachante et courageuse, et leur voisine âgée, Iris, qui veille sur Kate et sa fille comme si c’était sa propre famille. Plusieurs fois lors de ma lecture j’ai pensé au film Erin Brockovich avec Julia Roberts. J’ai retrouvé dans le personnage de Kate la combativité d’Erin, sa pugnacité pour une cause réelle et juste.

Un bon thriller nous fait constamment douter, nous méfier de certains personnages. Ici, c’est davantage les personnages masculins qui vont éveiller les soupçons du lecteur, peut-être à raison, peut-être à tort. Le lecteur doutera notamment de Tim, le nouveau petit ami de Kate, dont le comportement peut paraître particulièrement suspect.

La plume de Michelle Frances est efficace, prenante, fluide. C’est un thriller que je vous recommande chaudement, et une auteure que je vais continuer à suivre. Je remercie vivement Mylène des éditions de l’Archipel pour cette lecture pleine de suspense et que j’ai adorée.

Et vous, connaissez-vous Michelle Frances ? Avez-vous lu ce roman ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Si non, vous fait-il envie ?

A bientôt !!

K.

5 commentaires sur “Le scoop, de Michelle Frances

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s