Premières lignes·Rendez-vous lecture

Premières lignes # 110 – Comment font les gens ?, d’Olivia de Lamberterie

Hello tout le monde,

Aujourd’hui, c’est dimanche, le jour de notre rendez-vous hebdomadaire « Premières lignes », qui a été initié par Ma Lecturothèque. J’ai choisi de vous présenter l’incipit d’un roman que j’ai gagné lors d’un concours organisé par Babelio, et qui a ainsi rejoint ma PAL. Il s’agit de « Comment font les gens ? » d’Olivia de Lamberterie.

-J’aime bien quand le soleil se lève de ce côté-là, pas vous ?

-Mais oui, c’est très joli, approuve Anna avec son sourire d’à quoi bon.

Dans ce café, un mois trop doux de décembre, la phrase de cette femme à l’ouest remettait sa tristesse à sa place, rien de grave. Anna achètera des fleurs, se répète que rien n’est grave, comme, petite fille, elle se forçait à penser à la tragédie d’Anne Frank avant le contrôle de physique – quelle est la vitesse d’un solide tombant de dix mètres de haut -, ignorant que cette interrogation hanterait son existence, intime châtiment. Quel est le poids de sa peine, tout est relatif lui soufflait déjà sa mère au berceau de l’enfance. Rien de grave, seulement les amis qui dégringolent par des fenêtres, les farceurs qu’on assassine parce qu’ils ont dessiné des dieux ; réflexe d’éditrice, son métier depuis trente ans, les ventes d’Où est Charlie ?, ces albums regardés des heures avec ses filles à la recherche du bonhomme à lunettes et à marinière perdu dans une foule, se sont-elles effondrées comme celles de la bière Corona ? Rien de grave, seulement les enfants violés dans le silence, les femmes afghanes abandonnées aux talibans, les forêts en flammes, tout à coup un reportage brûle les yeux mais on n’arrête pas de se demander si la petite santé va bien, le travail et la santé, c’est tout ce qui compte, n’est-ce pas ? « Prends soin de toi », anglicisme assené en boucle telle une formule magique, étrange remède aux fracas de l’actualité. Mais le travail et la santé ne font pas une vie, ils remplissent seulement des journées scandées par ces petits faire-part du monde surgissant sur les écrans des téléphones, on ne peut pas y échapper.

Gling. Mort de 27 migrants dans la Manche.

Et vous, avez-vous lu ce roman ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Si non, avec ces premières lignes, vous tente-t-il ?

Bon dimanche à vous, et à très vite !

K.

8 commentaires sur “Premières lignes # 110 – Comment font les gens ?, d’Olivia de Lamberterie

  1. Personnellement non je ne le lirai pas car nous sommes envahis par des écrits ressassant des bribes d’un passé qui n’était pas le nôtre, qui n’a pas été touché dans sa famille ou son environnement par ces périodes horribles, vivement des pensées optimistes.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s