bien-être·Psychologie

Ces femmes qui pensent trop, de Susan Nolen-Hoeksema

Ce livre de 288 pages est sorti en 2018 chez Leduc poche, dans la catégorie Psychologie/Bien-être. Je l’ai lu en août et je vous donne ci-dessous mon avis.

Résumé de l’éditeur :

Vous restez éveillée une partie de la nuit en repassant en boucle votre journée ? Vous avez du mal à vous concentrer car les pensées négatives vous envahissent ? Vous avez le sentiment de ne pas pouvoir contrôler votre esprit ?

Vous êtes certainement une overthinker, une personne qui ressasse pendant des heures des pensées, des expériences et des sentiments négatifs. Ces prises de tête sont souvent sources de tristesse, de colère, d’anxiété et de dépression.

Sortez de la boucle infernale et retrouvez sérénité et joie de vivre !

Découvrez dans ce livre :

  • Les facteurs déclencheurs de l’overthinking et les raisons pour lesquelles les femmes en souffrent davantage.
  • Des méthodes efficaces et concrètes pour vous en libérer et prendre de la hauteur.
  • Des témoignages d’overthinkers abordant différents thèmes (couple, parentalité, emploi, deuil…).

Mon avis :

Voici un livre qui m’accompagne depuis plusieurs jours et que je viens de terminer : « Ces femmes qui pensent trop » de Susan Nolen-Hoeksema. Il s’agit d’un livre intéressant qui fait le point sur l’overthinking, vous savez, le fait de ressasser en boucle, de façon obsessionnelle, un certain nombre de pensées ou sentiments négatifs.

L’auteure, Susan Nolen-Hoeksema, est professeure de psychologie à l’université de Yale depuis 2004. Elle a été récompensée à plusieurs reprises pour ses recherches sur la dépression, les humeurs et les questions du genre.

Elle présente dans cet ouvrage les facteurs déclencheurs de l’overthinking, des méthodes efficaces pour s’en libérer et surtout des témoignages très concrets qui peuvent rappeler les histoires personnelles de chacun(e).

Les thématiques abordées sont variées : deuil, alcoolisme, éducation, difficultés conjugales, maladie, … C’est un ouvrage qui apporte des ondes positives et des solutions concrètes pour dire stop au cercle vicieux des pensées négatives. Sa lecture est facilitée par le côté pratique des témoignages et les conseils importants qui apparaissent en gras, en titre de paragraphe (exemples : modifiez votre vision des choses, arrêtez de vous comparer, n’attendez pas d’être sauvée, recentrez-vous sur l’essentiel, faites un premier pas vers l’action, …).

Ce titre m’interpellait et la pastille « best-seller traduit dans le monde entier » a fini de me convaincre de l’acheter (oui, je sais, je suis faible ;). Si, en débutant le livre, je pensais ne pas faire partie des hyperpenseuses, j’ai changé d’avis au fur et à mesure de la lecture, m’étant reconnue dans plusieurs chapitres. Ainsi, certains chapitres de ce livre m’ont beaucoup plus « parlé » que d’autres, mais l’ensemble m’a paru très intéressant et cet ouvrage va sans doute rester une référence pour ma bibliothèque personnelle.

Ouvrage découvert par hasard en librairie, et qui intègre mon Challenge bien être 2022.

Et vous, l’avez-vous lu ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Si non, est-ce qu’il vous tente ? Pensez-vous faire partie des overthinkers ? N’hésitez pas à me laisser un commentaire !

A bientôt !!

K.

2 commentaires sur “Ces femmes qui pensent trop, de Susan Nolen-Hoeksema

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s