développement personnel

Ose la petite robe rouge, de Françoise Evenou et Emmanuel Bourceret

Ce roman de 189 pages est paru début août chez Librinova, dans la catégorie Littérature générale. Je vous donne ci-dessous mon avis.

Résumé de l’éditeur :

Jeanne, 34 ans, fille unique et célibataire, se trouve terne, insignifiante. Rien ni personne ne l’attend. D’une timidité maladive, elle se cache derrière les livres et les chiffres. Alors, quand elle doit remplacer au pied levé sa directrice à une réunion d’actionnaires, elle est terrorisée. Pourtant c’est un nouveau voyage qui va commencer pour Jeanne, lorsqu’elle fait la rencontre d’un curieux collectionneur de netsukes, ces délicates figurines japonaises. Avec lui, elle va retrouver un monde de sensations oubliées, remonter à la source de ses désirs profonds, découvrir en elle un océan de confiance. Avant de se laisser prendre par la magie de l’Italie.

Sa vie en sera métamorphosée pour toujours.

Mon avis :

Le titre, la couverture et l’avis d’une autre blogueuse m’ont fortement donné l’envie de lire ce livre, et je n’ai pas été déçue.

« Ose la petite robe rouge » est un livre différent de ce que j’ai l’habitude de lire, et intéressant pour plusieurs raisons, notamment du point de vue du développement personnel.

On s’attache immédiatement et on peut s’identifier très facilement au personnage de Jeanne, une jeune femme qui se trouve nulle, qui n’arrive pas à parler en public, qui est d’une timidité maladive et n’arrive ainsi pas à profiter de la vie. On peut supposer qu’elle a déjà raté quelques occasions d’être heureuse.

Jeanne fait une rencontre qui va changer sa vie, celle de Jérôme, qu’elle nomme « l’émerveilleur ». Cette rencontre est vraiment fortuite et va bouleverser profondément Jeanne.

Au fil des pages, on suit la transformation de Jeanne, on ressent petit à petit son bien-être intérieur qui se découvre aussi à l’extérieur.

Ce livre fait également voyager, en Italie notamment.

On y trouve des petits exercices pratiques qui peuvent être utiles pour vaincre le trac, aller vers les autres.
Personnellement, j’ai aussi découvert ce qu’était un netsuke et ce que cet objet représentait.

Merci à NetGalley et à Librinova pour cette belle découverte.

Et vous, connaissez-vous ce roman? Peut-être connaissez-vous Emmanuel Bourceret ou Françoise Evenou ?

A bientôt !!

K.

6 commentaires sur “Ose la petite robe rouge, de Françoise Evenou et Emmanuel Bourceret

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s